Réserver maintenant

1 888 674-9309 | info@voilemercator.com

Estuaire du Saint-Laurent

Là où l’estuaire du Saint-Laurent rejoint le fjord du Saguenay, il commence à s’élargir de moins de 10 milles marins (environ 20 km) à plus de 50 milles marins (93 km) entre la Gaspésie et la Côte-Nord, où il se jette dans le golfe du Saint-Laurent. C'est le plus grand estuaire au monde !

Des eaux froides et un riche habitat

L'estuaire du Saint-Laurent abrite une grande variété d’animaux sauvages, allant de la plus petite espèce vivante connue au plus grand animal de la planète, le rorqual bleu (ou baleine bleue). Les eaux très profondes au confluent du fjord du Saguenay et du Saint-Laurent sont les plus froides au Sud du détroit de Belle Isle et les poissons qui y vivent attirent chaque été des populations de baleines qui, pour la plupart, migrent dans le Golfe en hiver.

Navigation

Marées, courants, trafic maritime, feux, phares, bouées et brouillard se succèdent et s’entremêlent sur l’estuaire pour créer des conditions propices à l’enseignement des cours intermédiaires et avancés, tandis que baleines, phoques, îles et battures expriment toute la beauté de ce cours d’eau.

De la pointe de l’Île d’Orléans en descendant vers Cap-Chat, l’eau douce du fleuve devient de plus en plus salée au fur et à mesure qu’elle se mêle aux eaux de l’Atlantique. Nous vous invitons à découvrir le Saint-Laurent en passant par Cap-à-l’Aigle, les îles du Pot à l’Eau-de-Vie, la Toupie, Tadoussac, les îles du Bic et autres paysages splendides de la région.

Parc national

Le Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent s’étend de Saint-Fidèle aux Escoumins, de part et d’autre du fjord du Saguenay le long de la rive Nord de l’estuaire, en plus de couvrir la majeure partie du fjord. Son rôle principal est de rehausser le niveau de protection des écosystèmes de la région.